Origine du Ch’i Tao Ming

Origine du Ch’i Tao Ming

Méthode Alain Lefèvre

(Ch’i = Energie) – (Tao = Le Tout) – (Ming = Mains)

Guidé par une vision globale de l’Être, Alain Lefèvre a créé un ensemble de pratiques par le toucher, favorables à l’équilibre et à l’harmonie en chaque Homme, lui-même facteur d’épanouissement pour l’Humanité.

Il a exercé son Art avec un extrême dévouement sur la place de Reims jusqu’en l’an 2000, puis s’en est retourné vers la Source du Tout Amour.

Mis au service de « l’Être en devenir » depuis plus de 30 années, le Ch’i Tao Ming combine l’Art du Toucher et l’Art d’Être Humain. Il est une invitation pour quiconque le pratique et le reçoit à s’ouvrir à l’Amour Universel.

Le corps physique messager sur lequel nous intervenons est le meilleur outil qui permet à l’âme – personnalité de s’exprimer : Aussi est-il indispensable de le respecter en tant que tel et donc d’en prendre grand soin.

Pour qu’il puisse redevenir le Temple Vivant au travers lequel le Divin s’exprime librement, il s’avère essentiel de le libérer des lourdeurs et schémas des passés ancestraux, dont il est à la fois l’espace mémoriel et le porte-parole.

Conscients que le Présent en chacun de nous sera et fera notre futur, en nous plaçant dans la conscience du cœur, nous savons qu’il est possible :

– De décristalliser et libérer les nœuds que nous nous sommes imposés dans nos passés même lointains en soignant nos blessures,

– De ne plus nier le Soi pour reprendre conscience de qui nous sommes vraiment, dans notre verticalité, notre dignité et notre liberté d’être,

– De faire le choix de quitter toute dualité facteur de souffrances, en intégrant de nouveaux schémas de pensées unificatrices,

– Pour réconcilier le mental et le cœur afin qu’ils ne s’opposent plus l’un à l’autre mais coopèrent à la création d’un monde nouveau plus aimant en soi et autour de soi.